Equipe

Directeur

Prof. Alexandre Roulin

Portfolio


J’ai obtenu mon PhD à l’Université de Berne en 1999. Après un Post-doc à l’Université de Cambridge (Angleterre) et Montpellier (France), j’ai ensuite été bénéficiaire d’une bourse « Professeur Boursier » du Fonds National Suisse de la Recherche à l’Université de Lausanne en Suisse, et ai été engagé en tant que Professeur Associé en 2008 et en tant que Professeur ordinaire en 2016 dans la même Université.


Je suis intéressé par tous les aspects liés à la biologie évolutive. En travaillant avec l’Effraie des clochers, j’ai étudié sa biologie de reproduction, ses comportements sociaux, son écophysiologie, sa dynamique des populations, sa génétique des populations, sa génomique et sa biologie de la conservation. Ce large champ d’étude m’a permis d’écrire une monographie sur cette chouette parue chez Cambridge University Press en 2020 (traductions française et allemande à paraître en 2021). Mes domaines de recherche favoris sont l’évolution, la maintenance et la fonction adaptative du polymorphisme de coloration basé sur les pigments de mélanine, ainsi que les comportements sociaux au sein des fratries.

Post-doctorant.e.s

Dr. Paolo Becciu

De manière générale, mes intérêts scientifiques portent sur la façon dont les facteurs externes - tels que les conditions atmosphériques et géographiques, ainsi que le comportement et l'état de santé des partenaires - influencent les mouvements et les décisions des oiseaux à différentes échelles spatio-temporelles, de la recherche de nourriture aux migrations de plusieurs milliers de kilomètres. J'ai récemment commencé un post-doc au sein de ce groupe pour travailler sur plusieurs projets utilisant des données de mouvement collectées précédemment sur les Effraies des clochers. Plus précisément, j’étudie comment les paramètres de reproduction, le polymorphisme de la couleur et le partenaire peuvent influencer un comportement exploratoire plutôt rare, mais de plus en plus observé, chez les femelles lors de leur première couvée. J'ai obtenu mon doctorat à l'Université de Haïfa (Israël), où j'ai étudié les effets des conditions environnementales sur les mouvements migratoires diurnes des grands oiseaux volant en Israël, en Turquie et en Italie. Mes études de premier cycle et de master ont été effectuées à l'Université de Rome "Sapienza" et à l'Université de Turin, respectivement.

Dr. Anne-Lyse Ducrest

Après avoir travaillé comme laborantine médicale, j'ai d’abord étudié la biochimie et la biologie moléculaire à l'Université de Berne puis réalisé, à l'ISREC (Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur le Cancer), une thèse de doctorat en biologie moléculaire. M'intéressant aux aspects évolutifs de la biologie, j’ai ensuite rejoint ce groupe de recherche où j'étudie les gènes responsables de la régulation de la coloration mélanique et de leurs possibles associations à d'autres caractéristiques des Effraies des clochers. En parallèle, je gère les laboratoires de biologie moléculaire du département d’écologie et d’évolution.

Doctorant.e.s

Laurie Ançay

Après avoir obtenu un Bachelor en Biologie à l’Université de Lausanne, je me suis dirigée vers un Master en Comportement, Evolution et Conservation que j’ai terminé en février 2019. J’ai ensuite commencé un doctorat dans ce groupe. J’étudie notamment la relation entre le polymorphisme de couleur, les sécrétions uropygiennes et la faune microbienne présente sur les plumes de l’Effraie des clochers.

Diana da Silva Ferreira

Je suis titulaire d'un master en biodiversité et ressources génétiques délivré par l'Université de Porto (Portugal) en 2015. En 2016, j'ai fait un stage en Allemagne et en 2017, j'ai obtenu une bourse de doctorat de la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne (Suisse) dans le groupe de recherche de Luca Fumagalli. Je travaille actuellement avec les données du groupe de recherche travaillant sur l’Effraie des clochers. Mon projet de doctorat se concentre sur la compréhension du rôle des gènes impliqués dans l'immunité adaptative, à savoir le complexe majeur d'histocompatibilité (CMH), sur les traits d'histoire de la vie de l’Effraie des clochers (Tyto alba) tels que le succès de reproduction, la survie et les préférences en matière de partenaires de reproduction.

Dr. Ana Paula Machado

Je suis née à Coimbra (Portugal) et j’y ai obtenu mon Bachelor en Biologie. Je suis venue à Lausanne en 2013 pour intégrer le master BEC (comportement, évolution, conservation). Suite à cela, j’ai obtenu une bourse pour faire mon Doctorat avec les Profs. Alexandre Roulin et Jérôme Goudet. J’y étudie comment les Effraies des clochers insulaires diffèrent de leurs homologues continentales. Je m’intéresse en particulier à découvrir comment l’histoire démographique de ces populations a généré leurs profils morphologiques et génétiques.

Estelle Milliet

Suite à mon Bachelor en Biologie à l’Université de Lausanne, j’ai décidé de poursuivre mes études avec un Master en écologie. J’ai effectué mon projet de Master dans le groupe d’Alexandre Roulin, qui travaille en collaboration avec des agriculteurs depuis de nombreuses années pour installer des nichoirs à Effraie des clochers dans leurs fermes. J’ai ensuite débuté une thèse de doctorat dans laquelle je m’intéresse à cette collaboration entre scientifiques et agriculteurs et à la relation entre ces deux domaines. Cette thèse est co-supervisée par le professeur Fabrizio Butera, un psychologue social de l’Université de Lausanne.

Kim Schalcher

Je suis né à Morges et j'ai étudié la biologie à l'Université de Lausanne. J'ai obtenu mon master en 2017 au sein de ce groupe, en suivant le programme de master BEC (comportement, évolution, conservation) et en étudiant la sélection de l'habitat chez l’Effraie des clochers. J'ai continué à travailler dans le groupe, d'abord comme assistant de terrain en 2017, puis comme doctorant depuis 2018. Dans ce cadre, j'étudie l'écologie du mouvement des Effraies des clochers. Mes recherches portent sur la façon dont ces chouettes adaptent leurs stratégies de chasse en fonction des conditions environnementales. À l'aide de bio-loggers (accéléromètres, GPS, capteurs de pression), j'étudie des questions liées au comportement en vol, à l'utilisation de l'espace et à l'énergie pour comprendre les stratégies optimales d'alimentation des Effraies des clochers.

Alexandros Topaloudis

J'ai déménagé à Lausanne afin d’étudier dans le cadre du master BEC (Comportement, Evolution et Conservation). J’ai ainsi réalisé mon mémoire de master en "Génétique des populations insulaires chez l’Effraie des clochers" avec le Prof. Jérôme Goudet et j’ai ensuite continué à travailler sur ce projet durant une année. Je réalise actuellement un Doctorat avec les Profs Jérôme Goudet et Alexandre Roulin portant sur la génomique et la génétique quantitative de la population suisse d’Effraies des clochers. Le but est d’en apprendre plus sur les mécanismes permettant à l’ADN d’affecter le phénotype de ces chasseurs nocturnes.

Technicien.ne.s

Morgane Calvani

J’ai débuté mon bachelor en Biologie à l’Université de Nice, puis j’ai déménagé en Suisse pour faire les deux dernières années à l’Université de Genève. J’ai poursuivi mes études avec le Master en Comportement, Evolution et Conservation à l’Université de Lausanne en effectuant un projet de master dans le groupe du Prof. Alexandre Roulin. Ce projet consistait à étudier l’influence de l’environnement sur les stratégies de vol de l'Effraie des clochers. Depuis mars 2021, je travaille dans le groupe en tant qu’assistante terrain et m’occupe principalement de l’organisation de la collecte des données sur le terrain tout en y participant activement.


Céline Simon

Au cours de ma formation universitaire (Maitrises en Ecologie parasitaire et en Biologie Santé, UM2, France), j’ai développé un grand intérêt pour le travail de recherche en laboratoire. En 2009, j'ai intégré le groupe en tant que laborantine et depuis j'ai beaucoup de plaisir à travailler au sein d'une équipe passionnée. Mon travail consiste principalement à exploiter diverses techniques de biologie moléculaire pour répondre aux questions évolutives soulevées par le groupe.

Communication et médiation

Céline Plancherel

Intéressée par les liens entre sciences et sociétés depuis le début de mes études, c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers la communication et la médiation scientifique. Après un master en biologie (Master en comportement, évolution et conservation) à l’Université de Lausanne, j’ai la chance de pouvoir pratiquer la transmission des sciences dans ce groupe. L'Effraie des clochers, organisme modèle du laboratoire, permet de développer de nombreux sujets et de toucher un large public.

Etudiant.e.s en master

Anouck Brodard, Sidonie Nicole, Mia Kotur Corliss, Carole Spori, Hugo Corval


Collaborateur.trice.s de la Station ornithologique suisse

Roxane Allemann

Après l'obtention d'un Bachelor en Biologie à l'Université de Lausanne en 2019, je me suis tournée vers un master en Comportement, Evolution et Conservation, pendant lequel j'ai pu étudier l'impact du réchauffement climatique sur la reproduction des Effraie des clochers. Mon master terminé en février 2021, j'ai aujourd'hui rejoint l'équipe de la Station Ornithologique Suisse en tant qu'assistante de terrain, où je participe activement à la récolte de données dans le cadre du projet sur l'Effraie des clochers.

Dr. Bettina Almasi

Ma fascination pour la nature et ses processus m'a poussé à étudier la biologie aux Universités de Fribourg et de Zürich. Après mon diplôme de zoologie, j'ai travaillé sur les effets du stress sur l’Effraie des clochers et j'ai obtenu un doctorat de l'Université de Zürich pour ce travail en 2008. J'ai ensuite travaillé d'abord comme post-doc et depuis 2015 comme chercheuse associée à la Station ornithologique suisse.

 

L’Effraie des clochers bénéficient des milieux cultivés ouverts et des possibilités de nidification dans les bâtiments agricoles. Néanmoins, l'intensification de l'agriculture au cours des dernières années a également affecté cette chouette. Durant mes recherches concernant l’Effraie des clochers, j'essaie de comprendre comment les conditions environnementales, la gestion agricole et les perturbations affectent son comportement, son succès de reproduction et sa survie. Pour ce faire, j'étudie l'ensemble du cycle annuel de l'Effraie des clochers afin de déterminer ses besoins précis en matière d'habitat, la manière dont elle passe l'hiver et les effets des hivers rigoureux et des pénuries alimentaires sur sa survie et son futur succès de reproduction.

Roman Bühler

Durant mes études de bachelor et de master en écologie et conservation à l’Université de Berne, j’ai découvert ma passion pour les oiseaux. En plus de mon intérêt général pour les oiseaux, je suis actuellement en train d’étudier le comportement et l’écologie des Effraies des clochers durant l’hiver, une période difficile pour ce rapace peu adapté au froid. Je réalise mon doctorat en collaboration avec la Station ornithologique suisse.

Lara de Gianni

Après avoir terminé mon Bachelor en Systèmes Naturels à l’Université de Neuchâtel, j’ai décidé de poursuivre mes études avec un Master en Biologie. Depuis février 2020, je collabore avec l’équipe de la Station ornithologique Suisse et de l’Université de Lausanne pour collecter des données sur le projet “Effraie des clochers”. Depuis janvier 2021, je suis assistante terrain et je m’occupe de l’organisation du terrain et du projet “Smart nestboxes”, en aidant toujours au suivi des micromammifères et à la cartographie de l’habitat d’hiver de l’Effraie de clochers.

Ladina Gaudy

Bsc Géographie et biologie

Noémie Ioset

Après un Bachelor en Biologie à l’Université de Neuchâtel, j’ai poursuivi mes études avec un Master en Ecologie et Evolution à l’Université de Fribourg avec une formation complémentaire en Conservation à l’Université de Neuchâtel. Je travaille actuellement avec la Station Ornithologique de Sempach en collaboration avec l’Université de Lausanne, en tant qu’assistante de terrain et responsable du projet de la télémétrie chez les juvéniles. Je m’occupe notamment de la collecte de données sur le terrain tout en y participant activement.

Kilian Junker

Après un Bachelor en Biologie à l’Université de Neuchâtel, j’ai pu réaliser un Master en Biologie de la Conservation dans la même université. Ma thèse de master portait sur le retour du loup dans le canton de Neuchâtel. Suite à celle-ci, j’ai décidé d’effectuer plusieurs stages pour élargir le champ de mon expérience dans ce domaine. C’est lors de l’un d’eux que j’ai eu la chance de collaborer avec la Station ornithologique Suisse dans le cadre du projet Effraie des clochers.

Nicolas Sironi

Après avoir obtenu en 2018 un Master en comportement, évolution et conservation à l'Université de Lausanne, j'ai été embauché en tant qu'assistant scientifique et de terrain par la Station Ornithologique Suisse pour le projet commun avec le groupe Roulin sur l'Effraie des clochers. Pendant deux, j'ai été responsable de l'organisation du travail de terrain de l'équipe de la Station ornithologique et de certaines parties du projet, comme la cartographie des habitats, les expériences avec les perchoirs et le suivi des populations de micro-mammifères. Depuis 2019, je suis responsable du contrôle et du développement du projet Octanis.

Franzisak Wolf

Étudiante en master à l'Université de Zurich

Damien Zurkinden

Après avoir obtenu mon Bachelor en Gestion de la Nature à hepia, je l’ai complété par un Master en Gestion des Ressources Naturel. Durant mes études je me suis spécialisé sur le Suivi écologique et c’est ainsi que j’ai pu intégrer le projet ‘’Chouette Effraie’’ de la Station ornithologique Suisse en tant que responsable du suivi des micromammifères. Je suis également coordinateur de terrain pour la cartographie de l’habitat d’hiver de l’Effraie des clocher et de la saison de capture.

Anciens membres du groupe


Post-doctorant.e.s


Pauline Ducouret (2019—2020) ; Paul Béziers (2018—2020) ; Andrea Romano (2017—2020) ; Julien Gasparini (2005—2008) « Maître de conférence » in Paris (2008—2017) and Professor (2017—) ; Amélie Dreiss (2008—2014 ; 2015—2017); Laura Gangoso (2008—2010); Pauline Charruau (2015); Madeleine Scriba (2015); Carolina Massa (2015); Karin Löw (2013—2020); Luis San-Jose Garcia (2014—2017).


Doctorant.e.s


Robin Séchaud (2016—2021); Vera Uva (2015—2020); Pauline Ducouret (2014—2019); Arnaud Gaigher (2013-2018) (Co-supervision with Dr. Luca Fumagalli) ; Valérie Ducret (2013—2017); Benjamin Homberger (2011—2014) University of Zurich (Co-supervision with Dr. Lukas Jenni) ; Madeleine Scriba (2012—2013) ; Paul Béziers (2012—2017) ; Sylvain Antoniazza (2008—2013) (Co-supervision with Prof. Jérôme Goudet) ; Charlène Ruppli (2008—2012) ; Guillaume Emaresi (2007—2012) ; Valentijn van den Brink (2008—2012) ; Romain Piault (2004—2008) ; Reto Burri (2005—2010) (Co-supervision with Dr. Luca Fumagalli) ; Bettina Almasi (2004—2008) University of Zurich (Co-supervision with Dr. Lukas Jenni) ; Pierre Bize (2000—2003) University of Bern (Co-supervision with Prof. Heinz Richner).


Étudiant.e.s en master de Suisse


Pierre Bize (1998), Paul Monnerat (1999), Mathias Ritschard (2004), Isabelle Py (2004), Alan Juilland (2004), Aurélie Klopfenstein (2006), Caroline Jeanneret (2006), Arnaud Baylon (2006), Kim Stier (2007), Antoine Stocker (2007), Candice Yvon (2007), Sylvain Antoniazza (2008), Céline Fioravanti (2008), Sabrina Joye (2010), Vassilissa Dolivo (2010), Caroline Sonnay (2010), Caroline Frey (2010), Céline Waldvogel (2010), Alia Mafli (2010), Ester Luzio (2011), Esther Gonzales (2011), Frédéric Oberli (2011), Marco Calgagno (2011), Sarah Bates (2012), Raphaelle Flint (2012), Adrian Moriette (2012), Alexandre Chausson (2012), Stéphanie Rochat (2012), Philippe Chatelain (2012), Sébastien Stucki (2012), Estelle Ifrid (2013), Olivier Darbellay (2013), Baudouin des Monstiers (2014), Alice Delarbre (2014), Vanessa Formenti (2015), Karine Vincent (2015), Eva Meyrier (2015), Robin Séchaud (2015), Christophe Sahli (2016), Kim Schalcher (2016), Estelle Mayor (2017), Steve Zurkinden (2017), Céline Plancherel (2017), Jenny Panziera (2017), Raphaël Sartori (2017), Laurie Ançay (2018), Arianna Rusca (2018), Giulia Perroud (2018), Nathan Külling (2018), Sara Ravn (2019), Marie Froehly (2019), Anne-Caroline Heintz (2019), Nathan Gellé (2019), Roxane Allemann (2020), Morgane Calvani (2020), Lisa Hulaas (2020), Nathan Gellé (2020).


Étudiant.e.s en master de France


Thomas Letuppe (M2 2008, Univ Rennes); Marine Battesti (M1 2009, Univ Rennes); Hélène Audusseau (M1 2009, Univ Dijon); Alexis Marcadet (M1 2009, Univ Pierre et Marie Curie); Anaïs Edme (M2 2010, Univ Poitiers); Arnaud Da Silva (M1 2010 and M2 2010, Univ Dijon); Olympe Arévalo (M1 2010, Univ Dijon); Marie Foulon (M1 2011, Univ Paris Sud); Mélissa Noll (M2 2011, Univ Dijon); Aurélie Laurent (M1 2011 Univ Dijon); Zoé Demaizière (M2 2012 Univ Dijon); Aurélie Vermunt (M2 2012 Univ Dijon); Héloïse Théro (M1 2012, Ecole Normale Supérieure Paris); Anaïs Edmé (M2 2012 Univ Poitiers); Pauline Ducouret (M2 2013 Sciences et Technologies du Vivant et de l’Environnement AgroParisTech, MNHN, ENS Paris); Lorine Dijoux (M2 2013 Univ Poitiers); Florian Chevalier (M2 2013, Univ Dijon); Nicolas Villain (M2 2013 Agroscope Agrocampus-Ouest Paris); Mélanie Dugas (M1 2014 Univ Dijon); Florence Gaime (M2 2014 Univ Saint-Etienne); Virginie Rossier (M2 2014 Paris 13); Lucile Hernandez (M2 2014 Univ Dijon); Emy Guilbaut (M2 2015 Univ Montpellier II); Tiphaine Quetel (M2 2015 Univ Strasbourg); Justin Dessonet (M2 2015 Univ Dijon); Charlène Gémard (M2 2015 Univ Angers); Clarisse Judes (M2 2015 Univ Paris-Sud); Anastasia Questiaux (M2 2015 Univ Dijon); Kathleen Salin (M2 2016 Univ Tours); Maryline Gaillard (M2 2016 Univ Dijon; Lisa Poncet (DUT Génie Biologie option Génie de l’Environnement 2016 Univ Jean Monnet Saint-Etienne); Aymeric Oliveira-Xavier (M2 2016 Univ François-Rabelais Tours; Auréline Forestier (M2 2017 Univ François-Rabelais Tours); Jessica Jamet (M2 2017 Univ Dijon); Manon Bincteux (M2 2018, Univ Toulouse), Nicolas Moulin (M2 2019, Univ Montpellier), Thomas Laurent (M2 2019, Univ Poitier), Maureen Konrad (M1 2019, Univ Lyon).


Personnel technique


Laura Clément — Assistante de terrain (2012-2013), Baudoin Des Monstiers Merinville — Assistant de terrain (2014), Robin Séchaud — Assistant de terrain (2015), Charlène Gémard — Assistante de terrain (2016), Margherita Corti — Doctorante en visite (2016-2017),  Isabelle Henry — Data manager (2017-2019), Kim Schalcher — Assistant de terrain (2017), Steve Zurkinden — Assistant de terrain (2018), Nathan Külling — Assistant de terrain (2019), Anne-Caroline Heintz — Assistante de terrain (2020), Loïc Brun — Technicien de laboratoire (2021).