Notre population de chouettes

Notre zone d’étude s’étend de Morges à Morat, en Suisse. Environ 400 nichoirs artificiels sont installés dans cette région. Ils permettent aux Effraies des clochers de trouver des lieux de pontes.


Depuis les années 80, nous suivons l’évolution de la population d’Effraies dans notre zone d’étude. Cette dernière ne cesse de s’agrandir. Ci-dessous vous pouvez voir le nombre total de pontes par année, ainsi que le nombre total d’oisillons à l’envol, c’est-à-dire les oisillons qui ont atteint l’âge de quitter le nid. Notez que l’on pose chaque année de nouveaux nichoirs artificiels, augmentant ainsi le nombre de pontes que nous sommes en mesure de suivre.


L'Effraie des clochers n'est pas une espèce migratrice. Elle reste normalement à proximité de son lieu de naissance. Néanmoins, nous retrouvons certaines chouettes plus ou moins loin de chez elles. Ci-dessous, découvrez où sont parties certaines chouettes en fonction de leur village de départ. Cliquez ici pour voir la carte en plein écran (carte réalisée par Alexandre Hirzel).


Remarque : les coordonnées des points de capture et de reprise sont volontairement légèrement inexactes afin de ne pas dévoiler les emplacements précis des nichoirs.